Comment la "diversité" punit les Asiatiques et les... Blancs.

Date July 20, 2010

Je viens de lire deux articles récents qui remettent en cause le principe de discrimination positive (affirmative action en anglais) dans les admissions aux universités d'élite américaines. Bien entendu, l'argumentation a des relents républicains.

Tout en m'abstenant de tout commentaire, je voudrais quand même faire remarquer que l'idéologie du multiculturalisme a contribué à la déconstruction de presque toutes le catégories analytiques sauf celle de "communauté blanche". En effet, en favorisant les Noirs et les Hispaniques, le système américain de discrimination positive semble automatiquement associer les Blancs à la classe socio-économique supérieure, au grand malheur des Blancs de condition modeste.

Ross Douthat, "The Roots of White Anxiety", The New York Times, 19 July 2010, p. A21.*

Russel K. Nieli, "How Diversity Punishes Asians, Poor Whites and Lots of Others", MindingTheGap.com, 12 July 2010, 5 pp.*

En complément à cette lecture, et pour étoffer davantage le débat, je recommande fortement le livre de Walter Benn Michaels, The Trouble with Diversity: How We Learned to Love Identity and Ignore Inequality, New York, Metropolitan Books (Henry Holt & Co), 2006, 241 pp.

-----------------------------------

* Si ces liens ne sont plus opérationnels, je suis disposé à vous envoyer le texte sur demande.


Print This Post Print This Post

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags:<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">